Entretien

Comment aiguiser votre couteau

  • Pour une lame nécessitant un aiguisage fin ou de retouche; utilisez une pierre naturelle à grains fins (entre 800 et 1 000).
  • Pour une lame qui ne coupe plus, commencez avec une pierre naturelle à grains rugueux (entre 400 et 600) et terminez avec une pierre naturelle à grains fins (entre 800 et 1 000).
  • Dans les deux situations; aillez recours à une huile végétale légère. L’huile sert à dissiper les dépôts de matériel, donc de maintenir la pierre propre, diminue la chaleur et facilite les mouvements.
  • Maintenez votre couteau côté non tranchant devant vous, par le manche, déposez la lame sur la pierre en position de l’angle du tranchant entre 20 et 25 degrés.
  • Vous devez effectuer une poussée vers l’avant. À la fin de ce mouvement; vous devez relever la lame de sorte à ce qu’elle ne touche pas la pierre et ramenez la lame en position de départ.
  • Pour l’autre côté de la lame; effectuez une poussée vers vous en appliquant la même méthode de mouvement.
  • Toujours en appliquant une force moyenne sur la lame. Trop forcer endommagera la pierre et vous aurez un dépôt solide de matériel sur l’arrête de la lame.

L’entretien de la lame

Après chaque utilisation lavez la lame avec un chiffon doux et humide puis essuyez-la immédiatement pour bien l’assécher. Une oxydation légère peu être remarquée et même de légères traces de rouille en cas de mauvais entretien. Dans ces cas vous pouvez avoir recours à des produits de lustrage offerts en quincaillerie.

L’entretien du manche

Nous travaillons essentiellement les bois exotiques stables tel que l’Ébène et le Cocobolo.Humidifier un chiffon doux à l’eau froide et immédiatement sécher avec un chiffon doux sec. Si l’aspect de vos bois deviennent trop ternis; vous pouvez les frotter avec un chiffon doux imbibé d’huile d’olive ou de cameline ou de cire d’abeille. Ne jamais utiliser le lave vaisselle.

L’entretien de l’étui en cuir

Nous suggérons d’appliquer une huile de vison pour maintenir le cuir souple et pour le perméabiliser. À l’aide d’une brosse à poils souples (crin de cheval ou de soie) enlevez les saletés incrustées au cuir. Assurez-vous que le cuir est sec et appliquez une couche d’huile de vison (lire l’étiquette du fabricant) et faites pénétrer celle-ci avec des mouvements circulaires. Laissez sécher. Avec un chiffon, faites des mouvements de va et vien pour faire durcir et éclaircir la graisse. Finalement polissez grâce à un chiffon ultra doux.